Les étapes dans la vente de votre maison

Vous cherchez à connaître les étapes à respecter dans la vente d’une maison ? Conscient du fait qu’il est très souvent difficile de mener à bien la vente d’un bien immobilier, nous vous proposons de découvrir ensemble 5 étapes à connaître et à suivre pour réussir une transaction immobilière. Hâte d’y être ? Focus !

Étape 1 - Estimation du bien immobilier

Pour réussir la vente de votre maison dans un meilleur délai, son évaluation est indispensable. C’est une étape qui vous permet de fixer un prix en harmonie avec celui du marché. L’avantage est qu’il fera plus d’intéressés dans un bref délai, et de là sortira le client idéal pour vous. Alors, comment s’y prendre pour réussir une étape aussi importante ? Deux options s’offrent à vous.

À l’aide des simulateurs en ligne, vous pouvez estimer efficacement la valeur de votre maison. Plusieurs sont disponibles sur le marché et sont presque gratuites. Cependant, il s’agit là d’une première évaluation qui peut subir des failles d’objectivité.

Pour vous assurer du succès complet de cette étape, faites appel à l’expertise d’une agence immobilière ou des professionnels du domaine pour une estimation plus objective. En réalité, une personne extérieure fera son travail avec professionnalisme. En plus, ils détiennent des connaissances avancées pour mieux vous conseiller sur ce qu’il y a vraiment lieu de faire avant de passer à la vente proprement dite.

Étape 2 - Home staging

Le home-staging est une étape capitale pour l’aspect marketing de la maison. L’objectif ici est de rendre l’apparence de la bâtisse impeccable de l’extérieur à l’intérieur à travers des travaux de rénovation pointus. Que ce soit pour de plus belles finitions, le renouvellement des huisseries, l’optimisation de la décoration ou l’amélioration de la capacité électrique, tout doit être fait pour rendre le bien immobilier plus attrayant et surtout attractif.

Après les travaux, vous pouvez vous attacher les services d’un photographe immobilier pour prendre les meilleures images de la maison. Le but ici est de valoriser la résidence par de belles vues, lors de la communication de sa vente. Ce faisant, elle va capter l’attention d’un plus grand nombre de personnes. Alors, n’hésitez pas à investir le nécessaire pour rendre la maison plus attrayante, grâce aux différentes techniques du home-staging.

Étape 3 - Diagnostics immobiliers obligatoires

Les diagnostics immobiliers sont désormais une obligation légale dès que vous mettez une maison en vente. Les charges liées à cette étape incombent entièrement au propriétaire du bien à vendre et les différentes analyses faites sont constituées dans le Dossier de Diagnostics Techniques (DDT). Ce dossier doit être remis au client avant la signature du compromis de vente.

En fonction de certaines caractéristiques de votre maison, les évaluations exigées sont diverses. Les plus courants sont les diagnostics d’amiante, d’assainissement, de performance énergétique, d’électricité, de gaz, de plomb, des risques de pollutions ou de mérules. L’idéal est de satisfaire cette exigence avant même d’entamer le processus de vente.

Les diagnostics ont la particularité de ressortir des problèmes pertinents et difficilement perceptibles. Ainsi, dès que vous les faites avant d’entamer la vente, vous avez plus de chance de corriger ce qui ne va pas, avant que votre client ne le découvre.

Étape 4 - Visites et gestion des offres d’achat

Quand les clients commencent à se manifester, ils ne manquent pas de demander des visites. Alors, préparez convenablement cette étape en mettant toutes les chances de votre côté. Déjà, procédez au rangement minutieux de la maison. Ensuite, laissez un professionnel conduire la visite et tenez-vous à l’écart. Il saura insister sur les atouts du logement avec moins d’émotivité.

Suite à l’étape des visites, il est fort possible que vous ayez plusieurs engagements formels d’achat de la part de différents clients. C’est le moment de trier toutes ces offres en vue d’en choisir la plus sérieuse. Pour bien s’y prendre, partez sur les critères suivants :

  1. Comparez les valeurs des offres et sélectionnez celles qui vous conviennent ;
  2. Analysez les différents moyens de financement proposés, surtout les apports personnels ;
  3. Vérifiez si certaines offres comportent des accords de principe de banque.


En triant sur la base de ces critères, vous êtes sûr de faire un choix pertinent et sérieux.

Étape 5 - Signature du compromis de vente et de l’acte de vente

Dès que vous avez sélectionné votre client et établi l’accord de vente avec lui, vient ensuite le moment de l’officialiser par des documents légaux.

Le premier est le compromis de vente. C’est un engagement rédigé par un professionnel de l’immobilier et qui lie le vendeur et l’acheteur. Il peut être signé par votre agent immobilier à votre place. Après cette signature, l’acquéreur a sept jours pour revenir sur sa décision d’achat. Passé ce délai, seules les conditions de suspension prévues dans le compromis sont valables.

La toute dernière étape du processus est la signature de l’acte de vente. Il se déroule obligatoirement devant le notaire. C’est le moment pour le vendeur, de transmettre ses droits de propriété à l’acheteur de façon définitive. Ainsi, le notaire vérifie la conformité de tous les documents et annexes de la vente puis procède à la lecture de l’acte de vente à haute voix en présence des deux parties. Ensuite, il récupère le chèque du montant total de la maison chez l’acheteur et lui remet les clés de la propriété. Enfin, chaque partie retire une copie de l’acte de vente signé qui marque la fin du processus de vente.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *